États-Unis : vers la toute-puissance du livre numérique ?

Le livre numérique semble avoir de beaux jours devant lui outre-Atlantique, en témoignent les quelques chiffres délivrés par l’AAP (Association of American Publishers) ces derniers mois.

Les ventes d’e-books au début de l’année 2011 ont augmenté de 115,8 % par rapport à celles de janvier 2010, atteignant ainsi un chiffre d’affaires de 69,9 millions de dollars.

Les tablettes numériques ont d’ores et déjà conquis 28 millions de citoyens américains, du fait notamment de la baisse considérable de leur prix, et les transports en communs sont désormais peuplés d’autant de lecteurs dévorant le dernier Ken Follett en édition traditionnelle qu’en version électronique.

Mais ces chiffres, bien qu’explicites, sont à prendre avec précaution ; en effet, l’essor de l’e-book est si fulgurant, que ces données seront vraisemblablement désuètes à la fin de l’année 2011…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *