Coup de coeur sur le salon : Contes imbéciles – Olivier Ka, Alfred

Olivier Ka, Alfred
Contes imbéciles
L’Édune, 2008, 26 p., 8,10 €.

Contes imbéciles, couverture, L'Édune, 2008
Contes imbéciles, couverture, L’Édune, 2008

Rencontrer dans votre assiette une huître qui parle et répondant au doux nom de Brigitte. Vous faire mordre par Gus, un chien amateur de fesse à croquer. Chercher un prince charmant à Madeleine, « la princesse aux dents pourries ». Raconter en classe des histoires de pet. Soigner un chanteur « enrhubé » et dont le nez est « aussi bouché qu’une bouteille de vin ». Ouvrir votre frigo et assister à l’entraînement de patin à glace d’un poireau et d’une aubergine pour les Jeux olympiques. Loin des contes de Charles Perrault aux moralités didactiques et sérieuses, Olivier Ka nous livre dans son recueil douze fables aussi déjantées et farfelues les unes que les autres. Des contes pas si imbéciles que ça, et dont le seul but est d’amuser les enfants dès 6 ans. On pourra se les raconter autour du sapin cet hiver et ils nous réchaufferont à force d’en rire. Alfred accompagne l’auteur par ses illustrations humoristiques en noir et blanc et nous entraîne dans un univers où on ne pense qu’à s’amuser. Les Contes imbéciles a également donné lieu à un spectacle pour les enfants.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *