Le 32ème salon du livre de Paris, entre nouveautés et continuité

La nouvelle édition du salon du livre de la capitale se tiendra du vendredi 16 au lundi 19 mars 2012. Forts de leur expérience d’ouverture de l’année précédente, les organisateurs ont décidé de reconduire le format sous quatre jours. En effet, le bilan du salon 2011 les y encourage puisqu’ils avaient observé une fréquentation de 180.000 visiteurs sur une durée raccourcie au regard des précédentes éditions. Outre le nombre de jours sur lequel se déroule le salon, le Syndicat National de l’Édition, principal partenaire de l’événement conserve le principe de cinq axes thématiques autour desquels s’articuleront les rencontres. La littérature japonaise sera mise à l’honneur, avec la présence d’une trentaine d’auteurs. Sur le même concept que l’année dernière une ville sera l’invitée principale, plus grande ville d’Europe et capitale de la Russie, Moscou, sera représentée par une dizaine d’auteurs.

Cependant le programme n’annonce pas une reconduction de la thématique du numérique. On peut penser que le débat du livre électronique sera au rendez-vous mais pas au premier plan, le salon privilégiant l’année électorale pour replacer le livre dans la cité et en questionner l’utilité sociale. Le numérique pourra être discuté dans le stand des « Assises professionnelles » du Syndicat National de l’Edition.

Le programme nous annonce également que le manga fera parti des grandes lignes de l’organisation. Ce choix se comprend de par la place qu’occupe la lecture de cette littérature en France. Mais nous pouvons également prédire l’affluence que cela va amener au salon. En effet, la communauté des « cosplayers » est très forte dans notre pays et rassemble toujours un grand public. Il n’y a qu’à regarder l’affluence rencontrée à la Japon Touch qui se déroulait le premier weekend de Décembre 2011 à Lyon.

Le salon reconduit également sa grande journée de la traduction qui avait attirée la foule lors de l’édition précédente et propose de nouveau un centre de droits où sont conviés les agents des pays étrangers, rappelons que l’année dernière près de 37 pays différents étaient présents au salon.

C’est donc dans la continuité de l’ouverture à l’international que s’inscrit cette 32ème édition, une ouverture ancrée dans un paysage français où la littérature étrangère représente près de 40 % des ventes.

Le salon du livre apportera également son lot de nouveautés principalement en faveur des professionnels. En effet, les bibliothécaires pourront découvrir une nouvelle plateforme de vente qui leur sera entièrement dédiée. D’une surface de 600m², il y aura une zone de stands tenus par les principaux fournisseurs de bibliothèques ainsi qu’un espace de discussions et de rencontres autour des thématiques qui animent la profession.

Enfin autre nouveauté « Trésors de Livres » qui ravira les amateurs de livres anciens et de collections. Sur un espace de 600 m² ce salon du livre ancien proposera en exposition le patrimoine rare et précieux de plusieurs collectionneurs. Se voulant prestigieux, ce rendez-vous sera haut de gamme avec une identité propre, se démarquant ainsi du salon du livre. Pour la première fois, les organisateurs associent un concept à part entière qui attirera des publics bien prècis, différent du « tout-public » reçu chaque année porte de Versailles.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *