Rencontre avec Elisabeth Lortic et Annie Mirabel, des éditions « Les Trois Ourses »


Ce jeudi 19 janvier, les onze étudiants du Master 2 Monde du livre accueillaient à la Bibliothèque de l’Alcazar à Marseille, deux des trois fondatrices des éditions Les Trois Ourses : Annie Mirabel et Elisabeth Lortic. Une rencontre orchestrée par Cécile Vergez-Sans, directrice du Master, et en la présence d’Anne-Marie Faure et de Christine Hédouin, de l’Île aux Livres1.

Nous retrouvons les deux éditrices dans le petit auditorium de l’Alcazar ; nous préparons cette rencontre depuis plusieurs semaines maintenant, à l’occasion de séances de présentation de l’activité éditoriale de l’association, menées par Cécile Vergez-Sans. Outre une description générale de la maison, de son histoire et de sa ligne éditoriale, nous avons eu l’opportunité de consulter de nombreuses pièces de son catalogue, des ouvrages datant parfois de plusieurs dizaines d’années, aux publications les plus récentes.
Sont ainsi délicatement passés entre nos mains plusieurs ouvrages de Bruno Munari, auteur phare des Trois Ourses : Le livre illisible, un petit livre qui met à contribution la créativité de son lecteur ; Les Prélivres, douze mini-livres de matériaux différents (papier, plastique, carton…) ; mais également des albums tels que Des petits clous de rien du tout de Sophie Curtil ou Ceci ou cela de Dobroslav Foll, qui semble avoir inspiré le New-York en Pyjamarama des éditions du Rouergue. Certaines de ces pièces de collection ont été retirées de l’accès public depuis plusieurs années, compte-tenu de leur rareté et de leur fragilité, et sont précieusement conservées au sein de l’Île aux livres.

C’est donc briefés et enclins à satisfaire notre curiosité, que nous avons retrouvé Elisabeth Lortic et Annie Mirabel. Celles-ci entament l’échange par la présentation des éditions Les Trois Ourses, de leur création en 1988, aux projets d’exposition, en passant par leur collaboration avec la maison d’édition MeMo.
L’association Les Trois Ourses a été fondée en 1988 à l’initiative de trois bibliothécaires : Elisabeth Lortic, Annie Mirabel, et Odile Belkeddar, qui avaient pour ambition de « réduire un maximum le fossé entre l’art et les enfants ».
Leur première expérience éditoriale est un catalogue d’une exposition consacrée à l’illustrateur Rojankovsky : La Maison des Trois Ours : hommage à Rojankovsky.
Mais la rencontre qui fut sans aucun doute déterminante pour l’avenir de la maison, eut lieu autour des années 1980, au Salon du livre jeunesse de Bologne : à l’époque, on ne trouvait que très peu d’albums sans textes, c’est pourquoi le travail à la fois modeste et très original de Bruno Munari les intéressa d’emblée. L’association décide donc de publier une édition française de Dans la nuit noire et Dans le brouillard de Milan, qui n’avaient jamais été publiés en France auparavant, en respectant scrupuleusement les maquettes initiales et les volontés de l’auteur. Ses œuvres sont exposées parmi celles d’autres artistes jusqu’au 26 février 2012 au FRAC d’Île-de-France, l’occasion d’y découvrir ses travaux majeurs, notamment le Libro Letto, un livre en tissu doté de fermetures éclair, que l’on peut transformer à sa guise en lit d’enfant, et qui constitue le dernier ouvrage de jeunesse de l’auteur.

Elisabeth Lortic et Annie Mirabel ont également évoqué leur participation au collectif Small World, association de quatre petites maisons d’édition à travers le monde, au sein de laquelle elles travaillent activement, notamment lors de salons du livre à l’étranger. Elisabeth Lortic nous confie une « volonté de continuer à travailler à petite échelle mais avec des projets ambitieux », tout en conservant une originalité dans les choix éditoriaux, notamment en « favorisant les projets un peu particuliers. »

Les Trois Ourses a également collaboré avec les éditions MeMo, sur la Collection des Trois Ourses : cinq albums sont, à ce jour, nés de ce partenariat : Les Très Petits, Mon premier livre de contes et de contines, Animaux à mimer, Mon chat, et Quand la poésie jonglait avec l’image.

Au sortir de ces séances de présentation de l’association Les Trois Ourses et de découverte de son catalogue, clôturées par une rencontre avec Elisabeth Lortic et Annie Mirabel, deux des co-fondatrices de la maison, nous avons désormais pour mission de préparer l’organisation de la rencontre publique2 qui aura lieu le 15 février prochain. Cette rencontre sera l’occasion pour ses participants de mieux connaître, ou simplement de découvrir le travail des Trois Ourses, sous la forme d’une interview préparée par nos soins ; une opportunité de comprendre les choix éditoriaux de la maison d’édition, de connaître le parcours de ses trois membres et de découvrir leurs projets pour l’année qui démarre et pour les années futures.

1 Centre de ressources, de promotion et de conservation du livre jeunesse de l’Alcazar.
2 Rencontre avec les éditrices le 15 février 2012, à la Bibliothèque de l’Alcazar. 9h30-12h. Inscription auprès de la Bibliothèque.



		

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *