Culottées, la BD féministe de Pénélope Bagieu

Pénélope Bagieu nous présente dans Culottées des portraits de femmes qui ont choisi de prendre leur destin en main. N’écoutant que leur courage et leur détermination, elles se sont dressées contre tous les standards de leurs époques respectives pour s’affirmer en tant que femmes fortes et avant-gardistes.

Couverture de Culottées, Tome 1, Pénélope BAGIEU, Gallimard Jeunesse, 2016.

Culottées, Tome 1, Pénélope Bagieu, Gallimard Jeunesse, 2016.

À partir de courtes biographies qu’elle rassemble en deux volumes publiés chez Gallimard, Pénélope Bagieu montre au lecteur que la place des femmes dans l’histoire n’est pas inexistante mais bien essentielle. Le ton se veut frais, pimpant et contestataire, en un mot, féministe.

Originellement publiés sur son carnet du Monde, ces trente courts portraits nous transportent de l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui et nous présentent des femmes qui ont changé l’histoire tout en passant inaperçues. Elles ont toutes vécu dans des époques différentes, viennent de milieux divers, mais ont un point commun : elles n’ont pas eu peur de faire ce dont elles rêvaient, malgré les obstacles rencontrés. Astronautes, journalistes, artistes, ou encore scientifiques, à leur manière et dans leurs domaines, elles ont réalisé des exploits et créé des révolutions.

Et pourtant, leurs noms ne nous semblent pas familiers. Pour cause, de Nellie Bly, journaliste d’investigation, à Mae Jemison, première astronaute noire, en passant par Wu Zetian, impératrice, très peu de ces noms figurent dans les manuels scolaires ou dans l’histoire populaire. Les modèles masculins sont en effet bien trop plébiscités face aux figures féminines. Pénélope Bagieu s’empare alors des vies de ces femmes qui ont bravé l’adversité et ont fait voler en éclats les préjugés, pour les écrire, les dessiner et les partager.

Culottées, Tome 2, Pénélope BAGIEU, Gallimard Jeunesse, 2017.

Culottées, Tome 2, Pénélope Bagieu, Gallimard Jeunesse, 2017.

De ces destins hors normes, voire exceptionnels, parfois loufoques, en ressort une production sensible et attachante. La mise en avant de ces femmes et de leurs histoires atypiques est une contestation publique de la place trop discrète accordée aux femmes dans la société. La BD féministe de Pénélope Bagieu montre alors avec talent que les femmes n’ont pas à se cantonner aux clichés et aux stéréotypes qui les poursuivent. L’auteure affirme à travers ces deux volumes que le genre d’un individu ne détermine pas ses capacités, et que l’égalité dont devraient jouir les hommes et les femmes est une revendication qui remonte bien avant le XXIe siècle.

Pénélope Bagieu réussit donc, comme à son habitude, à mettre les femmes à l’honneur dans deux volumes très réussis. Un concentré « d’empouvoirement1 » qui appuie le rôle des femmes dans la société d’hier et d’aujourd’hui.

 

1 Un terme féministe traduit du mot anglais empowerment, un concept mêlant acceptation de soi, confiance, estime, ambition et pouvoir.


Bibliographie :

  • BAGIEU, Pénélope, « Les Culottées », Le Monde [en ligne], 11 janvier 2016.
  • BAGIEU, Pénélope, Culottées, Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent, tome 1, Paris, Gallimard, septembre 2016.
  • BAGIEU, Pénélope, Culottées, Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent, tome 2, Paris, Gallimard, janvier 2017.

Pour aller plus loin :

Citer ce billet : Amélie Baldini, "Culottées, la BD féministe de Pénélope Bagieu", in Monde du Livre, 4 avril 2017, https://mondedulivre.hypotheses.org/6154.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *