L’Humble eBook Bundle : réinventer la promotion du livre numérique

Stock infini et expériences promotionnelles

Pour qui fréquente régulièrement l’univers des librairies ou y travaille de nos jours, il ne fait aucun doute que la gestion du stock représente la préoccupation première de ces structures. Le flux continu des nouveautés et des retours occupe une bonne partie du temps de travail des libraires. Ces problématiques liées à l’espace (toujours insuffisant pour exposer et stocker les titres) contribuent à fragiliser les librairies déjà mises à mal par des années de concurrence avec la distribution en ligne et les grandes surfaces spécialisées, d’autant plus que le loyer moyen des commerces tend invariablement à augmenter ces dernières années.

La question de la gestion du stock est liée à la matérialité même du livre, qui dans ses perspectives numériques s’en voit libérée en partie. Il ne s’agit pas ici de remettre en cause la forme matérielle du livre, sa forme numérique posant des problèmes tout aussi, sinon plus importants (en premier lieu celui de sa durabilité). Or il est intéressant de se pencher sur les particularités du livre électronique, au travers d’une initiative récente, l’Humble eBook Bundle, une plateforme de vente de livres en ligne qui ose une approche de la distribution relativement originale.

En guise d’introduction à cette initiative, observons les spécificités du livre numérique. L’une des caractéristiques les plus notables d’un ouvrage en format numérique est sa nature de bien non rival, à savoir que la transmission d’un livre se fait par duplication du fichier d’origine et non par don, ce qui entraîne un stock théoriquement infini pour chaque ouvrage. De fait, la rareté et la rupture de stock n’existant plus, les problématiques de distribution connues par le livre matériel sont presque inexistantes (bien qu’en réalité, le format numérique reste dépendant des serveurs qui l’hébergent et de l’accès des différents acteurs au réseau). Cette caractéristique permet de mener des expérimentations sur le prix du livre sans risquer de vendre à perte un stock limité, celui-ci étant infini avec le numérique, comme nous l’avons vu.

Concept et spécificités

C’est à ce titre que nous allons ici nous intéresser à l’Humble eBook Bundle, lancé le 9 octobre 2012. Il s’agit de la 17e édition d’une initiative, à l’origine lancée par un petit studio californien WolfireGames, développeur indépendant de jeux vidéo. Jeffrey Rosen, le fondateur du studio, a fait à l’époque le pari qu’il serait possible d’exploiter des promotions importantes sur une durée limitée pour des produits numériques ne disposant en général pas d’une bonne visibilité auprès du grand public, incitant ainsi les acheteurs à la découverte1. Le premier Humble Bundle, lancé du 4 au 11 mai 2010, dépassa toutes les attentes de ses créateurs et réunit 1,3 millions de dollars sur l’ensemble de l’édition. Suite à ce succès, le studio a créé une entité indépendante pour se charger d’organiser ces événements : Humble Bundle, Inc. Si la majorité des premiers Humble Bundles étaient constitués de jeux vidéo (de par l’activité de ses fondateurs), l’initiative s’est depuis peu ouverte à d’autres produits numériques, avec des albums de musique en juillet 2012 (400 000 $ récoltés au total) et enfin les livres, en octobre dernier. On notera que cette offre concerne uniquement des titres de science-fiction, genre dont le public, assez jeune, est naturellement technophile, et donc plus à l’aise avec ce modèle de vente.

Page principale du site

Les caractéristiques de l’Humble eBook Bundle sont simples : sur une durée limitée, un groupe de titres (tous indépendants, soumis par leurs auteurs) sont proposés aux acheteurs sur le site Internet de l’offre. Il s’agit donc de la vente sur une durée limitée de livres au format numérique pour liseuses, tablettes et ordinateurs. Le prix cumulé des œuvres de l’offre est indiqué pour attirer le client en lui soulignant l’économie substantielle qu’il peut réaliser, mais ce dernier est libre de choisir lui-même de fixer le prix (à partir de 1 $) et de choisir la répartition de la somme entre les auteurs, les créateurs de l’offre (pour payer les serveurs hébergeant le site) et des offres caritatives associées, via une interface simple et intuitive. Des compteurs en temps réel affichent le prix moyen payé, le nombre de bundles vendus, la somme totale récoltée et un classement des meilleurs contributeurs qui peuvent profiter de cette visibilité en renvoyant à leur compte Twitter. Les paiements peuvent être effectués en passant par différentes plateformes (Paypal, Amazon Payments et Google Checkout), et chaque client reste libre de compléter à l’avenir sa somme s’il est satisfait de son achat. Chaque titre est disponible dans des formats multiples (PDF, Mobi et ePub), sans verrous numériques, retéléchargeables indéfiniment après l’achat sur le site. Il est également possible de feuilleter directement en ligne le premier chapitre de chaque titre, ou de le télécharger en PDF. Un système de support client par messagerie est disponible pendant la durée de l’offre.

Présentation d'un des livres de l'offre en lecture sur le site

Pour encourager les clients à augmenter la somme et contrer l’avarice de certains des acheteurs, le site réserve deux des titres à ceux payant plus que la moyenne (13,38 $). Ce procédé tend à faire monter la moyenne, d’autant plus que les deux titres en question sont ceux des deux auteurs les plus reconnus du lot (Neil Gainman et John Scalzi). Comme pour les précédents Humble Bundles, d’autres livres se sont ajoutés à mi-chemin de la fin de l’offre eBook (à savoir des recueils de dessins humoristiques publiés sur le net par Randall Munroe, Zach Weiner et Jerry Holkins). Ces recueils ne sont également accessibles qu’à ceux qui choisissent de payer plus que la moyenne ou de compléter leur somme pour atteindre celle-ci.

Interface de sélection du prix et de la répartition

Les limites de l’offre

Le Humble Bundle, malgré son intérêt, reste toutefois critiquable sur certains points. Le choix des offres caritatives reste limité et se concentre sur des associations agissant principalement sur le territoire nord-américain. La décision de montrer statistiquement à quel système d’exploitation (Windows/Mac/Linux) les acheteurs appartiennent n’est pas très pertinente pour le cas des livres numériques ; sans doute aurait-il mieux valu interroger les acheteurs sur le support qu’ils allaient utiliser pour lire ces titres. Enfin, il faut nuancer la notion de téléchargement illimité des titres achetés, ces derniers étant hébergés sur un serveur. Ce service pourrait être amené à disparaître si un jour le site ferme, quelle qu’en soit la raison.

Pour qui s’intéresse au livre numérique, l’observation d’une initiative telle que l’Humble eBook Bundle ouvre des pistes pour l’avenir, ce type d’expérimentation ne semblant pas dévaloriser les œuvres proposées, tout en accroissant notablement leur visibilité (l’offre se termine, au moment où sont écrites ces lignes, sur un montant total récolté dépassant le million de dollars). Le secteur des eBooks est par nature plus dynamique aux États-Unis qu’en Europe (entre 2010 et 2011 les revenus du livre numérique y ont doublé2), ce qui explique sans doute la popularité de cette offre en langue anglaise. Notons enfin que le prix unique du livre, étendu le 26 mai 2011 au livre numérique en France3, rend pour l’heure ce type d’initiative légalement complexe, voire impossible à réaliser dans notre pays.

Pour aller plus loin :

  • Une initiative similaire, lancée le 3 août 2012 sur le site Snugnugget.com (actuellement terminée mais d’autres sont prévues).
  • Un site web permettant de visualiser les statistiques de tous les Humble Bundles depuis la création de l’initiative, à cette adresse.
  • Une analyse en profondeur des mécaniques du pay-what-you-want et des Humble Bundles en particulier, chez Cheesetalks.

1 Voir la vidéo de la conférence de Jeffrey Rosen et John Graham à la Game Developers Conference (GDC), San Fransisco, 2011.

2 Sporkin, Andy, « Bookstats 2012 Highlights », Association of American Publishers, 18 juillet 2012.

3 Consulter l’article de loi sur Legifrance.gouv.fr.


David Chambost

Étudiant, Master 2 Monde du Livre.

More Posts

David Chambost

Étudiant, Master 2 Monde du Livre.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 14 janvier 2013

    […] Stock infini et expériences promotionnelles Pour qui fréquente régulièrement l’univers des librairies ou y travaille de …  […]

  2. 14 janvier 2013

    […] Stock infini et expériences promotionnelles Pour qui fréquente régulièrement l'univers des librairies ou y travaille de …  […]

  3. 19 novembre 2013

    […] L’Humble eBook Bunble : réinventer la promotion du livre numérique, Le Monde du Livre, 13/01/2013 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *