BookTube, une nouvelle façon de parler livre

Résumé : Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux mots anglais : book, soit livre et YouTube, la plate-forme américaine de vidéo en ligne. Les chroniques littéraires existent sur YouTube depuis le lancement de la plateforme en 2005, mais il faut attendre 2009 pour que la tendance prenne de l’ampleur aux États-Unis. Aujourd’hui le phénomène est mondial, les communautés anglophones et hispanophones – notamment en Espagne et Argentine – sont les plus importantes.
Le principe ? Des lecteurs – booktubeurs – publient des vidéos en ligne sur leur chaîne pour parler de leurs lectures, partager leurs découvertes et coups de cœur. Ils se filment la plupart du temps dans leur chambre ou devant des étagères pleines de livres et proposent des critiques décalées et personnelles, en monologue face caméra. Ils rejoignent ainsi de jeunes youtubeurs humoristes, beautés ou gamers – spécialistes de jeux vidéo. Ils rassemblent autour d’eux une communauté de lecteurs planétaire en constante expansion. Découvrez les clubs de lecture du XXIe siècle.

Abstract : Have you heard of BookTube? This neologism is a contraction of book and YouTube, the American site for streaming online videos. Literary reviews have existed on YouTube since its debut in 2005, but it was not until 2009 that they became truly popular in the United States. This phenomenon has now spread worldwide, with English- and Spanish-speaking communities (especially in Spain and in Argentina) being the most significant.
The idea is simple: readers – or booktubers – upload videos to their personal channel where they talk about what they’ve read, and share their newest and favourite discoveries. Most of the time, they film themselves in their rooms or in front of shelves filled with books, offering personal and idiosyncratic reviews, alone in front of their camera. In doing so, they join other young youtubers, whether they be comedians, models or gamers. Booktubers are gathering a worldwide and constantly-increasing community of readers. Discover the literary circles of the 21st century.
(Traduction : Damien Boukouya, membre du carnet EN-globe)

Il y en a pour tous les goûts. La grande majorité des booktubeurs sont de jeunes bouktubeuses agées d’une vingtaine d’années, dévoreuses de pages, qui chroniquent le genre YA, Young Adult (soit jeune adulte), les dystopies et la littérature fantasy, fantastique ; de jeunes lectrices, qui ont en commun une passion immodérée pour l’univers d’Harry Potter, la saga qui est souvent à l’origine de leur passion pour la lecture. Ces booktubeuses permettent également de faire la jonction entre cet univers Young Adult et la littérature générale, en délivrant des conseils de lectures qui facilitent un éventuel passage à la littérature dite « adulte ». Mais la communauté compte également de plus en plus d’hommes, et s’ouvre à l’éclectisme, tous les genres littéraires sont présents, plus ou moins contemporains, des classiques de la littérature mondiale aux livres historiques en passant par la bande dessinée. La communauté des booktubeurs et leur public est en constante expansion.

Une des caractéristiques de la tendance est l’hyper-connectivité des acteurs. En effet, on peut remarquer une grande interaction entre les booktubeurs et le public mais également entre eux – avec des tags, des défis ou des vidéos en commun. Pour faire grandir leur audience et rester proche de leur public cible, les booktubeurs sont multimédias, avec parfois un blog associé mais surtout l’utilisation des réseaux sociaux comme facebook, twitter, instagram, Tumblr ou les réseaux sociaux littéraires comme Goodread ou Babelio. L’interaction est ainsi vraiment au cœur de la communauté, avec un public très actif qui commente, partage sa propre expérience et est en demande de contenu. L’une des pionnières du phénomène, l’américaine Christine Riccio de la chaîne PolandbananasBOOKS, est présente sur YouTube depuis le mois de juin 2010, et comptabilise aujourd’hui 214 695 abonnés pour un total de 1 693 369 vues. En ce qui concerne les booktubeurs francophones, les deux booktubeuses françaises les plus suivies sont Nine des Lectures de Nine avec 20 513 abonnés pour 977 801 vues (depuis mars 2013) et Justine de FairyNeverland avec 16 275 abonnés et 997 417 vues, avec une chaîne ouverte en octobre 2011 ; tandis que la suisse Margaud Liseuse comptabilise 19 021 abonnés pour un total de 1 215 725 vues (depuis octobre 2007).

Quel est donc le contenu de ces vidéos ?
En plus des critiques de livres, les booktubeurs disposent d’une multitude de vidéos type et d’un jargon qu’ils déclinent à l’infini. L’on peut donc trouver des Bookhaul (ou butin de livres) un bilan des achats, une PAL pile à lire, une Bookshelf tour soit une présentation physique des étagères de livres, un Unboxing, un déballage de colis ou encore un Wrap up un bilan des lectures, etc. En outre, les booktubeurs lancent et partagent des tags, sorte de questionnaires thématiques, souvent drôles. Le tag est lancé par une personne qui tague une autre qui devra à son tour relever le défi. Dernière spécificité les Read-a-thon et le BookTube-a-thon : des marathons de lectures. Certaines de ces vidéos sont communes aux autres communautés YouTube. Le contenu est donc divers mais l’essence du phénomène consiste à donner son avis sur des livres, et à recommander ou non des lectures.

Est-ce le futur de la critique littéraire ?
BookTube touche assurément beaucoup plus les nouvelles générations qui ne regardent plus la télévision ou ne liront pas les critiques des journaux papiers comme le Monde des livres. Mais peut-on appeler ces jeunes lecteurs le futur du critique littéraire pour autant ? Certaines vidéos tendent plus vers des critiques d’humeur, très passionnelles, mélangeant impressions et émotions. D’autres proposent une analyse de qualité, des renvois à d’autres titres, un vrai point de vue. La crédibilité de ces jeunes lecteurs vidéastes tient au côté amateur de leur démarche, des vidéos artisanales, une certaine passion et sincérité. Les booktubeurs qui ont le plus de succès en termes de vues mettent en scènes des vidéos de plus en plus attractives, proposent des vidéos de qualité en investissant dans le matériel. La question qui est récurrente dans les communautés YouTube et qui se pose de plus en plus dans l’univers de BookTube est celle de l’indépendance de ses acteurs. Ces jeunes lecteurs passionnés sont aujourd’hui prescripteurs dans leur domaine, mais est-ce de la critique ou de la promotion ? Certains booktubeurs américains ou argentins professionnalisent ce loisir, en monétisant la publicité, proposant des placements de produits ou s’affilient à des librairies en ligne, aux États-Unis notamment.

Le monde du livre commence à s’intéresser à BookTube, pour preuve le Syndicat National de l’Édition a proposé pendant les Assises du livre numérique de 2014 la conférence « Qui sont les booktubeurs ? Éléments Introduction », le London book fair a organisé une keynote sur le sujet cette même année et le Salon du livre de Paris a, lui, proposé une rencontre avec des booktubeurs au mois de mars. Livres Hebdo y consacre même un dossier en mai 2015, « Le Temps des booktubeurs ». Lors du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil en novembre dernier, des auteurs de littérature jeunesse ont exprimé leur satisfaction vis à vis de BookTube et des Blogs autour de la jeunesse pour pallier au manque criant de critiques professionnelles spécialisées en jeunesse dans les médias plus traditionnels. Les éditeurs ont beaucoup à gagner grâce à ce type de médias, même s’il est encore difficile de mesurer l’impact de telles vidéos sur les ventes de livres. Ils peuvent rendre visible, à un public très large, des nouveautés – certains booktubeurs reçoivent les livres en service de presse avant la publication, comme les libraires ou les journalistes – et surtout ils acquièrent de solides connaissances, des informations sur les goûts du lectorat qu’ils ne peuvent obtenir ailleurs.

BookTube peut-il pour autant remplacer la critique ou le bibliothécaire dans son rôle de prescripteur ?
Les médias sont indispensables pour vendre des livres aujourd’hui. Certaines émissions de télévision ou radio comme « On n’est pas couchés » de Laurent Ruquier sur France 2 ont un impact indéniable sur les ventes de livres. Mais la cible touchée par ces émissions, la célèbre ménagère de moins de 50 ans, n’est pas la même que celle qui regarde des vidéos YouTube pour s’informer. Les livres sont souvent présents à la télévision ou à la radio, dans des talk-shows – plus ou moins culturels – ou aux détours de chroniques et d’auteurs invités. Cependant il y a peu, voire pas d’émissions de télévision consacrées uniquement à la littérature – mention spéciale à la « Grande Librairie » de François Busnel sur France 5 – et encore moins une émission qui s’adresse à ce jeune public et qui mette en avant des livres qu’il lit. BookTube répond donc, au départ, à un besoin. Aujourd’hui, après une ouverture à tous les types de livre, BookTube est en passe de révolutionner le rapport des lecteurs à la critique, certes des lecteurs qui utilisent la plate-forme, et de « ringardiser » le rapport de la télévision au livre.

Qu’en est-il des bibliothèques ?
BookTube semble prendre en charge le rôle de médiateur du livre qui était avant détenu par les bibliothécaires. Les bibliothèques n’ont pas su se réformer à l’arrivée des réseaux sociaux, littéraires ou non, elles restent figées dans un rôle institutionnel loin de la culture web et du côté « fun » de ces vidéos. Cependant certaines proposent des contenus vidéos, Nicolas Beudon, bibliothécaire du blog Le recueil factice, recense dans un article quatre initiatives qu’il juge lui-même insuffisantes du point de vue du nombre évidemment, mais également du contenu et surtout de leur accessibilité.

BookTube s’inscrit donc dans une société d’interactions et de partage. Ce phénomène a un impact important sur les nouvelles générations de lecteurs, qui peuvent trouver un conseil qui manque dans les médias et les bibliothèques, tout en prenant part à cette société du média social. Ainsi se créée une vraie communauté de lecteurs partageant les mêmes affinités littéraires. Dernier détail : cette nouvelle génération de gros lecteurs semble très attachée au livre papier. Les livres sont souvent décrits et analysés d’un point de vue purement matériel et les booktubeurs posent fièrement devant leurs larges bibliothèques – à croire que le livre papier n’est pas si démodé.

 

Pour aller plus loin:


Vous aimerez aussi...

28 réponses

  1. 9 juillet 2015

    […] Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux mots anglais : book, soit livre et YouTube, la plate-forme américaine de vidéo en ligne.  […]

  2. 24 août 2015

    […]   […]

  3. 15 septembre 2015

    […] BookTube, une nouvelle façon de parler livre. […]

  4. 9 octobre 2015

    […] "Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux mots anglais : book, soit livre et YouTube, la plate-forme américaine de vidéo en ligne. Les chroniques littéraires existent sur YouTube depuis le lancement de la plateforme en 2005, mais il faut attendre 2009 pour que la tendance prenne de l’ampleur aux États-Unis. Aujourd’hui le phénomène est mondial, les communautés anglophones et hispanophones – notamment en Espagne et Argentine – sont les plus importantes." lire la suite =>  […]

  5. 28 février 2016

    […] Blogamoi : travailler moins pour lire plus ! Enseigner le français au secondaire. L'Oulipo: OUvroir de LIttérature POtentielle. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. […]

  6. 29 février 2016

    […] Source : Le monde du livre http://mondedulivre.hypotheses.org/4116 […]

  7. 16 mars 2016

    […] BookTube, une nouvelle façon de parler livre […]

  8. 7 avril 2016
  9. 28 avril 2016

    […] fonctionner ? Analyse du book-trailer du roman Quelques minutes après minuit de Patrick Ness. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. Résumé : Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux […]

  10. 31 mai 2016

    […] Formation. Tice. Travail élèves. Cours et ressources. Didactique. Démarrer. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. […]

  11. 8 juin 2016

    […] BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. […]

  12. 16 juin 2016

    […] BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. Résumé : Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux mots anglais : book, soit livre et YouTube, la plate-forme américaine de vidéo en ligne. Les chroniques littéraires existent sur YouTube depuis le lancement de la plateforme en 2005, mais il faut attendre 2009 pour que la tendance prenne de l’ampleur aux États-Unis. Aujourd’hui le phénomène est mondial, les communautés anglophones et hispanophones – notamment en Espagne et Argentine – sont les plus importantes.Le principe ? Des lecteurs – booktubeurs – publient des vidéos en ligne sur leur chaîne pour parler de leurs lectures, partager leurs découvertes et coups de cœur. Ils se filment la plupart du temps dans leur chambre ou devant des étagères pleines de livres et proposent des critiques décalées et personnelles, en monologue face caméra. […]

  13. 1 juillet 2016

    […] Educators. Quizalize. Quizizz: Fun Multiplayer Classroom Quizzes. Plickers – Clickers, Simplified. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. Résumé : Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux […]

  14. 1 juillet 2016

    […] Le programme de Français au collège en livres audio (gratuits) Salle de lecture. Histoires pour enfants, contes, comptines, chansons, fables et poésies, à lire et à écouter – Il était une histoire. Histoires pour enfants, contes, comptines, chansons, fables et poésies, à lire et à écouter – Il était une histoire. 120 livres au programme du primaire, du secondaire, d’hypokhâgne et de khâgne en téléchargement gratuit. Exercices de lecture/écriture. 7 Tech Tips for Your Next Read-Aloud. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. […]

  15. 5 août 2016

    […] BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. Résumé : Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux mots anglais : book, soit livre et YouTube, la plate-forme américaine de vidéo en ligne. Les chroniques littéraires existent sur YouTube depuis le lancement de la plateforme en 2005, mais il faut attendre 2009 pour que la tendance prenne de l’ampleur aux États-Unis. […]

  16. 26 août 2016

    […] BookTube, une nouvelle façon de parler livre. BookTube : les lecteurs font des vidéos. Booktubeurs : les nouveaux amis du livre. Profession Booktubers : des vidéos de lecture sur YouTube. The British Library met en ligne plus d'un million d'images libres de droit. Animaux monstrueux hybrides – Site des professeurs d'Arts plastiques de l'académie de Versailles. L'Antiquité sur le site Méditerranées. Arrête ton char – Langues. […]

  17. 26 août 2016

    […] Deux jours autour de la vidéo à Cleunay Les 20 et 21 octobre 2015, la bibliothèque Cleunay s’est plongée dans l’univers de la vidéo sur Internet. Le 21 octobre, nous avons organisé une table ronde suivie d’une séance de dédicaces avec trois Youtubeurs qui créent des contenus de vulgarisation et sont assez connus dans leur milieu. La recette de Youtubib. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. […]

  18. 28 septembre 2016

    […] récemment de proposer des présentations de livres radioamateur ‘à la manière’ des booktubers. Des livres de trafic, des manuels de technique, des romans ou aventures ayant pour sujet la radio, […]

  19. 13 octobre 2016

    […] ? Portrait robot du booktubeur Les booktubeurs forment un ensemble relativement homogène. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. Résumé : Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux […]

  20. 2 novembre 2016

    […] Booktubers et communautés de lecteurs n°158, Juin 2016. Un survol du Booktubing. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. […]

  21. 2 novembre 2016

    […] D'abord sur le nombre de personnes qui doivent partir en retraite chaque année, un chiffre facile à connaître en fonction de leur âge. D'ici 2022, ces départs vont encore être très nombreux et 80% des emplois proposés seront destinés à les remplacer. Les autres emplois à pourvoir seront créés par les entreprises pour répondre aux nouveaux besoins de l'économie et de la société. Toujours plus de cadres… et beaucoup de postes dans les services. Les 20 métiers qui recruteront le plus en 2022. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. […]

  22. 5 novembre 2016

    […] La bibliothèque Cleunay a d’abord accueilli un stage de deux jours proposant à des pré-ados de s’initier à la création de vidéo, puis une table ronde avec Axolot, Nota Bene et Metalliquoi, qui a rassemblé 200 visiteurs lors d’une soirée qui nous a beaucoup marquée ! Ce bilan vous propose un retour sur l’évènement, et pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur la façon dont nous l’avons organisé, les détails et ce que nous avons appris de l’expérience. Deux jours autour de la vidéo à Cleunay Les 20 et 21 octobre 2015, la bibliothèque Cleunay s’est plongée dans l’univers de la vidéo sur Internet. Le 21 octobre, nous avons organisé une table ronde suivie d’une séance de dédicaces avec trois Youtubeurs qui créent des contenus de vulgarisation et sont assez connus dans leur milieu. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. […]

  23. 8 novembre 2016

    […] qui ne font pas de vidéos beauté mais qui méritent tout autant d'être vues. 1. 2. 3. 4. 5. BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. Résumé : Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux […]

  24. 16 novembre 2016

    […] BookTube, une nouvelle façon de parler livre – Monde du Livre. Résumé : Avez-vous déjà entendu parler de BookTube ? Ce néologisme est la contraction de deux mots anglais : book, soit livre et YouTube, la plate-forme américaine de vidéo en ligne. Les chroniques littéraires existent sur YouTube depuis le lancement de la plateforme en 2005, mais il faut attendre 2009 pour que la tendance prenne de l’ampleur aux États-Unis. Aujourd’hui le phénomène est mondial, les communautés anglophones et hispanophones – notamment en Espagne et Argentine – sont les plus importantes.Le principe ? […]

  25. 19 avril 2017
  26. 21 mai 2017

    […] A. (2015). BookTube, une nouvelle façon de parler livre. En ligne http://mondedulivre.hypotheses.org/4116, consulté le 01 mars […]

  27. 20 août 2017

    […] Amélie, « BookTube : une nouvelle façon de parler livre », Monde du livre, 9 juillet […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *