Les réseaux sociaux littéraires : les exemples de Booknode et Babelio

Un réseau social est un ensemble d’individus ou d’organisations reliés par des interactions sociales régulières. L’expression « médias sociaux » recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie, l’interaction sociale (entre individus ou groupes d’individus), et la création de contenu1.

Lorsque l’on parle de réseaux sociaux, nous pensons immédiatement à Facebook, Twitter ou encore Instagram. Mais saviez-vous qu’il existe des réseaux sociaux uniquement dédiés au monde littéraire ? En effet, au cours de la décennie 2001-2010, nous avons vu apparaître une multitude de sites Web consacrés aux livres, à leur contenu, mais également aux avis des lecteurs : ce sont les réseaux sociaux littéraires (ou RSL).

Qu’est-ce qu’un RSL ?

Tout d’abord, une distinction doit être faite entre RSL et blog littéraire. Un blog littéraire est administré par une seule personne, qui est également l’auteur des critiques des livres présentés sur son blog. Le blog littéraire donne un avis personnel et subjectif. Les réseaux sociaux littéraires, eux, regroupent toute une communauté qui exprime différents points de vue.

S’ouvrant généralement sur l’actualité et les nouveautés littéraires, ces RSL présentent, à peu de chose près, les mêmes fonctionnalités. En effet, que l’on soit membre ou non, nous pouvons avoir accès à toutes les informations relatives au livre : le titre, l’auteur, l’éditeur, le prix, la date de parution (avec souvent une distinction entre la parution en langue originale et la traduction), les avis et les notes des lecteurs, des extraits, des mots-clés associés au livre…

Certains proposent même sans besoin d’être abonné des critiques de professionnels, des entretiens audiovisuels avec des auteurs, des lecteurs, qui peuvent être introduits par de courtes présentations des œuvres sous forme de bandes annonces. Parfois, une géolocalisation de l’ouvrage dans les bibliothèques et les librairies à proximité est possible, ainsi que la mention des sites de vente en ligne où se procurer le livre.

Toutefois, lorsque l’on s’abonne, un certain nombre d’options sont proposées, comme celle de pouvoir créer sa propre bibliothèque virtuelle, à l’origine de la plupart des inscriptions. Cette fonction permet de recenser toutes ses lectures à la fois antérieures, actuelles et futures, tout en les classant selon des critères d’appréciation et en y associant des dates et/ou une progression de lecture. Cette organisation propose à l’abonné une sélection de livres d’après ses thèmes et genres de prédilection et le met en relation avec d’autres membres aux bibliothèques similaires. En outre, le lecteur peut suivre l’évolution d’un livre choisi, ce qui est particulièrement intéressant lorsqu’il s’agit de connaître la date de parution du livre, mais pas seulement. « Suivre » un livre permet d’être mis au courant lors d’éventuelles nouvelles éditions, des ajouts de notations, de commentaires ou d’extraits, mais également lorsque le livre est « ajouté » par d’autres membres à leur bibliothèque, ce qui permet de découvrir d’autres ouvrages similaires.

Enfin, les membres alimentent un forum consacré à leurs lectures et leurs avis ; des challenges de lectures sont régulièrement organisés et de nombreux quizz sont disponibles.

Actuellement, un grand nombre de RSL sont accessibles en ligne. Parmi les plus connus :

  • Livraddict, créé en septembre 2009 et administré par des bénévoles, rencontre un vrai succès et en est aujourd’hui à sa troisième version (mise à jour en mars 2011) ;
  • Libfly, mis en place en novembre 2008, au même moment que Booknode, par la société Archimed, est « avant tout un lieu ouvert et chaleureux avec des livres et des lecteurs. Plein. Ces derniers partagent sur le net (mais pas que) leurs lectures, rencontrent d’autres lecteurs ou encore essaient de classer leurs montagnes de livres lus ou à lire2… » ;
  • Goodreads, lancé en janvier 2007 à l’initiative d’Otis Chandler II et Elizabeth Chandleril, est présenté comme la version anglaise de Babelio avec plus ou moins les mêmes fonctionnalités. Depuis 2013, le site est une firme d’Amazon. Il se distingue notamment grâce à son Book compatibility test, option permettant de noter les livres sur une échelle de 1 à 5 et d’être ainsi mis en relation avec des « amis » ou membres ayant des résultats compatibles.

À ces trois exemples s’ajoutent d’autres RSL comme Myboox, Decitre, Lecteurs.com, ou encore Babelio et Booknode :

Logo du site Babelio

Logo du site Babelio

Créé par Vassil Stefanov, Guillaume Teisseire et Pierre Frémaux en 2007, Babelio est un des premiers catalogues sociaux littéraires à voir le jour en France. Offrant la possibilité de lire des extraits de livres, leurs critiques, mais aussi les chroniques littéraires professionnelles, le site, selon Guillaume Tesseire, a pour vocation de « reproduire sur Internet les mécanismes du bouche-à-oreille qui existent depuis toujours3 ». En outre, le site est soutenu par l’émission « Un livre un jour », le Ministère de la Culture et de la Communication, le CNL et le magazine littéraire Actualitté.

Avec environ 230 000 membres en juin 2015, Babelio est consulté chaque mois par près de 2,5 millions d’internautes. Pour récompenser les membres les plus influents et les plus actifs du site, le RSL fait alors le choix de leur envoyer des livres avant leur sortie officielle pour qu’ils puissent en parler et conseiller les acheteurs potentiels. Ces livres sont souvent fournis par les éditeurs qui ont su voir dans les RSL une manne publicitaire, les critiques étant bénévoles.

Babelio met à disposition de chacun de ses membres une page d’accueil personnalisée les informant de l’actualité et des nouveautés littéraires d’après leurs goûts personnels. Une bibliothèque virtuelle est également proposée, elle repose sur un système de notation allant de 1 à 5. Ces notes permettent surtout de découvrir et d’échanger avec d’autres membres aux préférences littéraires similaires.

En outre, un système d’étiquetage thématique facilite la navigation au sein du catalogue de livres grâce à l’utilisation de mots-clés.

Le site repose véritablement sur une collaboration : c’est une communauté de lecteurs qui partagent, échangent, critiquent et contribuent au dynamisme du site.

En parallèle de l’offre grand public, Babelio propose aux professionnels du livre un réseau social d’auteurs afin de faciliter leur mise en relation, toujours selon leurs préférences littéraires. Enfin, le RSL met à disposition des bibliothèques publiques son catalogue, de sorte que ces dernières puissent enrichir leurs propres bases de données, surtout en ce qui concerne les critiques, citations, nuages de mots-clés, etc. : c’est le site Babelthèque.

Booknode4

Logo du site Booknode

Logo du site Booknode

Lancé en novembre 2008, Booknode est un réseau social de catalogage sur le même principe que Babelio qui propose quasiment les mêmes options. Aujourd’hui, le site regroupe 198 370 membres, recense 330 714 livres et compte 1 112 979 commentaires.

Capture d'écran du site Booknode, sur laquel on peut voir les différents espaces disponibles sur le site

Les différents espaces disponibles sur Booknode

Booknode met à la disposition de ses membres un certain nombre « d’espaces », dont les principaux sont :

  • un espace personnel géré et organisé par l’abonné, dédié à ses lectures, son profil, les notes qu’il a pu donner et ses messages échangés avec d’autres membres ;
  • un espace communautaire qui comprend le forum de discussion sur lequel on peut échanger sur ses lectures, participer à des « Role Play Game » et même poster ses écrits personnels ;
  • un espace consacré aux livres : les nouveautés, les meilleures ventes, « les livres les plus… » ;
  • un espace dédié aux « activités » : quizz, contributions au site… ;
  • un espace lié à l’actualité et aux nouveautés.

Comme chez Babelio, les abonnés à Booknode peuvent créer leur propre bibliothèque virtuelle en classant les livres qu’ils ont lus, qu’ils sont en train de lire ou qu’ils souhaitent lire. Le système de classification repose ici sur un ordre de préférence, et non sur des notes. Il existe quatre catégories précisant le degré de préférence, chacune étant associée à une pierre précieuse :

  • diamant ;
  • or ;
  • argent ;
  • bronze.

À cela s’ajoutent les cases « J’ai lu aussi », « Je n’ai pas apprécié », pour les livres déjà lus,  « En train de lire », « Mes envies » pour les livres non achetés et « Pile à lire » pour les livres achetés mais non lus.

Capture d'écran du site Booknode, sur laquelle on peut voir la bibliothèque virtuelle du site

Aperçu de la bibliothèque virtuelle de Booknode

Un « Historique » est par ailleurs possible : l’utilisateur peut rentrer les dates de lectures pour chacun de ses livres et ainsi avoir une trace de ses lectures mois par mois, année par année.

Capture d'écran du site Booknode sur laquelle on peut voir l'historique de lecture personnel des utilisateurs

Historique de lecture personnel des utilisateurs chez Booknode

Là encore, ces listes ont surtout pour but de proposer aux membres concernés des suggestions de lectures ou de mises en relation avec d’autres membres en fonction des goûts littéraires. Toutes les bibliothèques étant visibles par les abonnés, n’importe quel membre peut avoir accès aux bibliothèques des autres utilisateurs et discuter par messages privés ou publics.

Enfin, une page de profil personnalisée est disponible. Elle regroupe les données personnelles de l’utilisateur, le nombre de livres que comptabilise sa bibliothèque au total et les insignes de lectures, associés à chaque genre littéraire, acquis par le lecteur.

Capture d'écran sur laquelle on peut voir la page de profil personnalisé

Aperçu de la page de profil personnalisée de Booknode

En conclusion, nous pouvons dire que les RSL sont de véritables réseaux sociaux, au même titre que Facebook, seulement ici ce sont les livres qui regroupent les gens : nous choisissons nos « amis » en fonction des livres présents dans leur bibliothèque ou encore grâce aux échanges qui peuvent avoir lieu sur le forum. C’est toute une communauté qui se forme entre les membres, autour de la littérature.

Aujourd’hui, une multitude de RSL existent, l’offre est variée. Alors, comment choisir ? Naviguer par soi-même sur les différents RSL afin de savoir quelles présentations et quelles fonctionnalités nous conviennent le mieux peut être une solution pour se décider. Mais la communauté présente sur le RSL joue également un rôle important. En effet, la présence d’amis aux goûts similaires sur le réseau, qui peuvent donc faire des suggestions pertinentes à nos yeux, est souvent un élément décisif dans notre choix.

Pour aller plus loin :


1 Définition extraite de Wikipédia, rubrique Réseau social.

2 Libfly, rubrique « Qui sommes-nous ? ».

3 Marina TORRE, « Bookish, Babelio, MyBoox… Le web, dernier salon littéraire », Les Inrockuptibles,‎
24 mai 2011.

4 Toutes les images de cette partie proviennent du site Booknode.


Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Aurelie dit :

    Babelio ne parvient pas à gérer les problèmes informatiques depuis qu’ils ont refait leur site et leur système de notation début 2017. Cela 6 mois que ça dure, le forum est plein d’internautes qui se plaignent des problèmes avec les smartphones, mais on a l’impression qu’il n’y a personne à la tête du site (par contre ils aiment bien retirer les messages négatifs, pour paraître bonne figure…) De plus, maintenant ils se vantent d’avoir > 450000 inscrits, mais combien de désinscrits ? À chaque fois que quelqu’un ouvre un compte, il obtient un numéro supérieur, jamais le numéro d’un ancien qui a clôturé son compte…

  2. Tiffany dit :

    Super article, il faut que vous veniez visiter notre site 🙂

    Nous avons créé http://www.letournepage.com avec mon père, les livres c’est une affaire de famille ! Le but est de conseiller et partager les bon bouquins nouveautés ou classiques, un peu à la manière d’un libraire virtuel.

    Venez nous donner votre avis !

    Bonne journée !
    Tiffany

  3. Pascale dit :

    A cet article très clair et complet, je me permets d’ajouter un annuaire intéressant : http://caen2013.e-monsite.com/

  1. 28 mai 2016

    […] Un réseau social est un ensemble d’individus ou d’organisations reliés par des interactions sociales régulières.  […]

  2. 25 juin 2016

    […] En matière de livres, le monde anglo-saxon fut, comme souvent dans les domaines informatiques, précurseur avec d’une part le géant des librairies en ligne, Amazon, et d’autre part des sites spécifiquement dédiés à ces échanges : Librarything, Goodreads, Shelfari, Visual Bookshelf, Gurulib, etc. À la fin de cette même décennie, le mouvement ne tarda pas à s’étendre au monde littéraire francophone avec une version française de Librarything ainsi que deux nouveaux venus purement francophones : Babelio et Libfly. Babelio – Découvrez des livres, critiques, extraits, résumés. Les réseaux sociaux littéraires : les exemples de Booknode et Babelio – Monde du Livre. […]

  3. 12 novembre 2016

    […] La 5e Vague : 3000 critiques BookNode. Les réseaux sociaux littéraires : les exemples de Booknode et Babelio – Monde du Livre. Un réseau social est un ensemble d’individus ou d’organisations reliés par des interactions […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *