L’e-bibliothèque d’Amazon

Après la librairie et l’édition, voilà qu’Amazon veut se lancer dans le prêt de livres et concurrencer les bibliothèques.

   Jeudi dernier, le géant américain a lancé sa bibliothèque virtuelle contenant pas moins de 5 000 titres. Il suffit d’adhérer au service Prime moyennant un abonnement de 79$ par an et l’utilisateur pourra emprunter un livre par mois grâce au service de location Kindle Owners’ Lending Library.

    Comment faire en pratique ? Rien de plus simple ! Le client se connecte à la librairie KindleStore. Les e-books faisant partie du programme de location sont signalés par un pictogramme « Prime ». Il suffit alors de cliquer sur le produit. Deux options s’ouvrent au lecteur : soit il achète l’e-book, soit il le loue « Borrow for free ». Avantages non négligeables à ce procédé de location : il n’y a pas de date limite de retour de l’e-book. En empruntant un livre électronique, le prêt précédant sera automatiquement effacé. Le lecteur n’aura plus besoin non plus de se déplacer physiquement à la bibliothèque. Il pourra emprunter à toute heure du jour et de la nuit.

   Cependant cette application est uniquement disponible sur Kindle (la tablette d’Amazon) et seulement aux États-Unis. De plus, les possesseurs du Kindle 3 (ancienne génération) n’auront pas accès à cette application. Impossible également de partager son e-book avec un autre possesseur de tablette. Le DRM (Digital Rights Management), verrou de protection, interdit les échanges et les prêts entre utilisateurs. Lorsque le lecteur ne lit pas son e-book, ce dernier reste stocké sur les serveurs d’Amazon. Impossible alors de le partager.

   Ce système de prêt n’en est encore bien sûr qu’à ses balbutiements. En effet, rappelons que le lecteur ne peut emprunter qu’un seul livre par mois, ce qui fait au total 12 livres par an pour 79$ ! Pas sûr qu’un abonnement en bibliothèque coûte aussi cher. Il s’agit certes d’une nouvelle  avancée dans le domaine du numérique et du service mais hélas, pas à la portée de tous pour le moment.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *