Le Goût des autres

Du jeudi 18 au dimanche 21 janvier 2018 aura lieu au Havre la 7e édition du festival littéraire Le Goût des autres. Chaque édition de ce festival, lancé en 2011, est l’occasion de redécouvrir la littérature autour d’une thématique choisie en fonction de l’actualité littéraire, historique ou culturelle, telle que les cent ans de la naissance d’Aimé Césaire, en 2013, qui furent l’occasion de découvrir les cultures antillaise et afro-américaine.

L’idée sur laquelle s’est construit Le Goût des autres, c’est qu’on ne fait rien tout seul. Même si lire reste le plus souvent un acte solitaire, raconter une histoire induit un partage, un échange, une émotion. Nous avons tous le souvenir plus ou moins flou d’une histoire qui nous a été racontée enfant, et qui d’ailleurs scelle notre premier contact avec le livre et la lecture 1.

C’est ce qu’explique Rozenn Le Bris, directrice artistique du festival. La lecture se partage, c’est une ouverture vers l’autre. C’est ce que souhaite montrer Le Goût des autres, avec un programme mêlant le livre à différents genres artistiques (la danse, la musique, la peinture, le cinéma…) et proposant des activités variées en lien avec la littérature et la thématique de l’événement. Il fait appel à de nombreux artistes, comédiens, musiciens, danseurs, auteurs… transformant la littérature en un véritable moment de partage et de célébration.

Au programme de ces quatre jours de festival : des rencontres, des entretiens, des projections, des lectures musicales, des ateliers de création, des concerts littéraires, une sieste acoustique et littéraire et même une after party. Pour cette nouvelle édition, ce sont les littératures new-yorkaises qui seront portées par le festival. En janvier 2017, les « littératures des nouveaux mondes » étaient à l’honneur à l’occasion des cinq cents ans de la fondation de la ville du Havre. En 1517, François 1er a lancé la construction de la ville et de son port afin de favoriser l’ouverture et les échanges avec le Nouveau Monde. Profitant de cet anniversaire, le maire du Havre et l’organisation du festival ont choisi d’axer la 6édition sur les différentes cultures américaines du Sud et du Nord, promouvant ainsi l’idée d’ouverture qui est au cœur du projet Le Goût des autres. Le festival représentait le premier temps fort des célébrations prévues tout au long de l’année pour l’anniversaire de la commune.

Tableau 'Le Havre, Bâteaux de Pêche Sortant du Port' by Claude Monet, 1874

‘Le Havre, Bâteaux de Pêche Sortant du Port’ by Claude Monet, 1874, Source: Crédit : Claude Monet.

Tango et électro ; spécialités culinaires ; rencontre avec Dany Lafferière, auteur haïtien et québécois (L’Odeur du café, Zulma, 2016) ; mise en musique de textes américains emblématiques tel que le roman d’anticipation Fahrenheit 451 de Ray Bradbury par les artistes havrais Pauline Denize et Blvck Sand ou Blade runner ou les androïdes rêvent-ils de moutons électriques de Philip K. Dick par Pascal Gregory et EZ3kiel ; mise à l’honneur d’auteurs offrant une certaines vision de l’Amérique (Caryl Férey, Russell Banks)… sont autant d’activités qui sont venues rythmer ce « road trip littéraire et musical », destiné aux adultes comme aux enfants. La littérature se lit mais s’écoute aussi, se voit, se vit, se partage. Un festival pas comme les autres qui veut s’émanciper des salons littéraires plus conventionnels et apporter un nouveau regard sur la lecture.

Note

1 LE BRIS, Rozenn, “La littérature est un spectacle vivant”, Programme, Les Littératures des nouveaux mondes.

Pour aller plus loin

Citer ce billet : Santos Florence, "Le Goût des autres", Monde du Livre, 25 septembre 2017, https://mondedulivre.hypotheses.org/6956.

Enregistrer


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *