Coup de cœur de l’exposition – Moka, Mollie, Max et Moi –

Albert Cullum, MOKA, MOLLIE, MAX ET MOI

Illustrations et adaptation française de Henri Galeron,

Harlin Quist, « Encore un Livre d’Harlin Quist », 1976, 23 p.

Qu’est-ce que « devenir grand » et qui le sait ? Un garçon pleure parce qu’il ne sait pas comment devenir grand. Ses trois amis, Moka, Mollie et Max vont nous montrer le monde des « grands ». Ne pas regarder de ses propres yeux, ne pas penser par soi-même, cela veut dire « devenir grand » ? L’éditeur Harlin Quist est un des pionniers des livres de jeunesse aux États-Unis. Il a travaillé avec des éditeurs français dans les années 1960-1980. « La raison des plus grands n’est pas toujours la meilleure », a dit l’auteur Albert Cullum, aussi enseignant dans le primaire. Henri Galeron, graphiste et illustrateur français, a collaboré avec de nombreux éditeurs. Moka, Mollie, Max et Moi est un des ouvrages les plus représentatifs de l’éditeur : des textes de grande taille, simples et remplis d’esprit, des illustrations vives et claires. À partir de 3 ans, pour l’imaginaire infini de tous, c’est un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse.

C.M.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search