Coup de cœur de l’exposition – Moka, Mollie, Max et Moi –

Albert Cullum, MOKA, MOLLIE, MAX ET MOI

Illustrations et adaptation française de Henri Galeron,

Harlin Quist, « Encore un Livre d’Harlin Quist », 1976, 23 p.

Qu’est-ce que « devenir grand » et qui le sait ? Un garçon pleure parce qu’il ne sait pas comment devenir grand. Ses trois amis, Moka, Mollie et Max vont nous montrer le monde des « grands ». Ne pas regarder de ses propres yeux, ne pas penser par soi-même, cela veut dire « devenir grand » ? L’éditeur Harlin Quist est un des pionniers des livres de jeunesse aux États-Unis. Il a travaillé avec des éditeurs français dans les années 1960-1980. « La raison des plus grands n’est pas toujours la meilleure », a dit l’auteur Albert Cullum, aussi enseignant dans le primaire. Henri Galeron, graphiste et illustrateur français, a collaboré avec de nombreux éditeurs. Moka, Mollie, Max et Moi est un des ouvrages les plus représentatifs de l’éditeur : des textes de grande taille, simples et remplis d’esprit, des illustrations vives et claires. À partir de 3 ans, pour l’imaginaire infini de tous, c’est un chef-d’œuvre de la littérature jeunesse.

C.M.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.