Le webtoon : l’avenir de la lecture ?

Les plateformes numériques pour webtoon sont-elles l’avenir de la lecture et le nouveau moyen pour les artistes de se faire connaître et publier ?

Avec la nouvelle génération hyper-connectée, les plateformes numériques ont vu le jour, devenant aujourd’hui des moyens d’accès attractifs à la bande-dessinée pour les lecteurs de bandes-dessinées. Simples d’utilisation, proposant une large gamme de contenus et, la plupart du temps, gratuites, elles s’inscrivent aujourd’hui dans le paysage littéraire français des jeunes de 15 à 30 ans.


Google image https://k-phenomen.com/2019/03/31/14-choses-originales-dans-le-metro-de-seoul/

Mais tout d’abord, qu’est ce qu’un “webtoon” ?

Le terme webtoon est une contraction des mots “web” et “cartoon”, il faut donc entendre par là une bande-dessinée sur internet. En effet, le webtoon est destiné à être lu sur les supports numériques comme les smartphones, les tablettes et ordinateurs même si ces derniers ne sont pas privilégiés.

            Si au Japon le manga a su s’imposer en recensant 4,71 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020, en Corée du Sud le webtoon domine. 

En effet, c’est dans les années 2000 que le webtoon prend sa source en Corée, où scroller est devenu un geste quotidien pour les Coréens et Coréennes de tout âge. «Scroller» c’est faire dérouler son écran du bas vers le haut permettant ainsi aux vignettes ou cases de BD de défiler. Le format n’est donc plus le même puisque le webtoon privilégie le format portrait à celui du paysage pour s’adapter aux appareils connectés. Contrairement à la BD qui est essentiellement au format papier – quoique de plus en plus mis en ligne au format numérique – le webtoon lui, est essentiellement numérique. Toutefois, de plus en plus d’éditeurs choisissent certains des webtoons pour les éditer en format papier. Ce phénomène est dû à la popularité de celui-ci qui a su conquérir le cœur des lecteurs à travers le monde. En Corée du Sud le chiffre d’affaires recensé pour l’année 2019 est de 640 milliards de wons soit environ 487 millions d’euros. Une augmentation de 37,3% par rapport à l’année précédente selon le rapport de la KOCCA (The Korea Creative Content Agency- Agence Coréenne des Contenus Créatifs). On peut aussi expliquer cet engouement par les épisodes courts que proposent les webtoons. En effet, chaque épisode varie de 4 à 40 vignettes de 800 px de largeur et 1280 px de longueur et d’une taille de 2 Mo par vignette. Cela permet une fluidité de lecture renforcéepar la facilité de l’enchaînement des épisodes qui crée donc une certaine dépendance. Le format webtoon permet aussi de mêler l’art graphique à l’art musical puisque certains épisodes sont agrémentés de musique pour renforcer l’ambiance du webtoon et pour mettre en relief certains passages et moments critiques de l’histoire.

Quelles sont les plateformes de lecture, que proposent-elles ?

Avec l’essor du webtoon, les plateformes numériques se sont développées proposant ainsi une offre significative de services et de contenus. Si toutes ces plateformes proposent des webtoons, elles n’offrent pas pour autant les mêmes services. En effet, chaque plateforme propose un contenu unique ce qui lui permet de fidéliser son lectorat.

Les plateformes les plus connues en France sont :

  • La plateforme coréenne Webtoon, créée initialement en Corée en 2004 puis ouverte au monde en 2014,appartenant au groupe « Navre » connu aussi pour avoir racheté la plateforme Wattpad. Elle propose un catalogue colossal extrêmement diversifié et principalement gratuit. En effet, le lecteur peut suivre son histoire gratuitement en attendant un certain laps de temps – une semaine en général – pour débloquer l’épisode. Toutefois, une option payante est aussi proposée pour les lecteurs pressés de savoir la suite en déboursant des « coins » pour pouvoir lire les épisodes disponibles sans attendre leur gratuité. Les paramètres proposent 7 langues différentes, cependant les séries ne sont pas toutes traduites et engagent donc le lecteur à lire dans une langue étrangère. 
  • La plateforme française Delitoon, fondée en 2011 par Didier Borg en partenariat avec la société coréenne Kidari Ent. Son atout majeur est son catalogue 100% francophone. Néanmoins, il est à noter que les webtoons proposés sont dans une très grande majorité des traductions de webtoons coréens, chinois et japonais. Cette plateforme comptabilise plus d’1 million de lecteurs inscrits avec une grande majorité de lectrices. Si son offre de contenus est généreuse, elle n’en reste pas moins payante. Seuls les 2 ou 3 premiers épisodes d’une série restent gratuits, pour pouvoir lire la suite le lecteur doit payer chaque épisode. Toutefois, il est possible grâce au « Ticket Free Time » et au « FreeView » d’attendre un certain laps de temps pour pouvoir débloquer un épisode et le lire gratuitement. Cependant cette offre se limite à une série, le lecteur doit donc bien choisir ce qu’il veut lire.
  • La plateforme française Webtoon Factory, créée en 2019 par la célèbre maison d’édition Dupuis. Son catalogue, bien que réduit – puisqu’en avril 2021 il ne comptait qu’une trentaine de webtoons – est contrebalancé par son atout majeur qui est la proposition de contenus originaux. Elle se démarque donc avec ses styles graphiques différents qui permettent une diversité visuelle pour les lecteurs. A noter aussi que sa qualité graphique s’explique par le suivi et le travail d’édition de la maison Dupuis. Le seul bémol de cette plateforme est son offre payante. En effet, la maison d’édition propose un abonnement à 2€99 par an pour un contenu ou un abonnement à 3€99 par mois qui permet d’avoir tous les premiers épisodes de chaque série, gratuits. Pendant le confinement, la maison d’édition a ouvert son catalogue gratuitement aux lecteurs permettant ainsi d’amener un nouveau public et de le fidéliser. 
  • La plateforme française Allskreen Webtoon, créée en 2019 connaît un grand changement. Effectivement, cette plateforme était uniquement consultable sur le web, aujourd’hui elle propose aux lecteurs une application permettant de consulter les œuvres sur smartphone et tablette. Son catalogue 100% francophone propose des œuvres aux styles graphiques différents. En effet, son originalité est d’adapter des BD papier en version numérique au format webtoon. Comme pour la plateforme Webtoon Factory, elle propose un abonnement aux lecteurs de 7€99 par mois, de 22€ par trimestre, de 40€ par semestre et ou de 75€ par an. Ces abonnements permettent d’accéder à tout le catalogue avec de nouveaux épisodes chaque jour et une lecture illimitée.
  • La plateforme française Verytoon, fondée cette année par la célèbre maison d’édition Delcourt avec l’aide de la plateforme française Allskreen Webtoon. Son catalogue propose des adaptations de séries japonaises, coréennes, chinoises et bien-sûr des contenus originaux. Elle inclut ainsi à son catalogue des œuvres originales Delcourt-Soleil permettant ainsi à son catalogue papier de devenir numérique. A l’inverse, elle édite aussi en version papier certains webtoons qui retiennent leur attention comme par exemple l’adaptation de la série Solo Leveling en juin 2021. Son catalogue est donc diversifié avec des styles graphiques différents. Comme la grande majorité des plateformes, son catalogue propose la gratuité des premiers épisodes d’une série puis l’achat de coins pour débloquer les épisodes suivants. 

La plateforme Webtoon s’impose face à ses concurrents

            Comment la plateforme Webtoon a-t-elle pu s’imposer face à ses concurrents ? Tout simplement par son catalogue, ses artistes, sa communauté et surtout grâce à son offre gratuite.

Un catalogue colossal et diversifié 

Si les plateformes françaises commencent – lentement mais sûrement – à s’installer dans le paysage du Webtoon, la géante coréenne n’en est plus à ses débuts. En effet, sa réussite se conforte avec son offre de plus de 3300 webtoons et de ses 1600 artistes qui participent à l’envolée spectaculaire de la plateforme. Avec son contenu et ses artistes, Webtoon a su convaincre plus de 62 millions de lecteurs à travers le monde la plaçant parmi les géants du webtoon. 

            Avec autant de lecteurs, son contenu doit être à la hauteur ce que la plateforme a bien compris. En effet, quand ses concurrents proposent entre 9 et 11 genres différents, Webtoon se place en première position avec ses 14 genres différents. On peut donc voir sur son catalogue les genres suivants :  du drama, du fantastique, de la comédie, de l’action, de la tranche de vie, de la romance, des super-héros, de l’émouvant, de l’historique, du thriller, du sport, de la SF et de l’horreur. 

Webtoon, un tremplin pour les artistes ?

Comme pour les autres domaines, le webtoon a ses champions. En effet, la plateforme a su attirer un grand nombre de lecteurs grâce à l’artiste néo-zélandaise Rachel Smythe et son webtoon Traditions d’Olympus, aussi connu sous son nom d’origine Lore Olympus. Classé en lecture romance, ce webtoon nous propose pour le plus grand des plaisirs, une revisite du célèbre couple, Hadès et Perséphone. En effet, l’artiste met au goût du jour le quotidien des dieux de l’Olympe en l’adaptant à notre société. Ainsi nous pouvons suivre Hadès, Zeus, Héra sur leur compte facebook et les retrouver en boite de nuit en train de critiquer les dernières tenues à la mode. Nous assistons à la vie amoureuse et compliquée de tous les dieux et particulièrement celle de Perséphone – Coré pour les intimes – et Hadès. Si cette histoire semble être une banale histoire d’amour, l’auteur ne fait pas dans gnangnan  mais aborde bien des thèmes poignants comme le viol, l’abus de pouvoir, le féminisme, tous les types de violence et bien d’autre thèmes. C’est aussi grâce à son style graphique que l’artiste s’est imposée dans le webtoon avec des gammes chromatiques évoluant entre le rose et le bleu – couleur des personnages principaux. Les couleurs sont franches et assumées et participent grandement à l’originalité de l’œuvre. 

C’est certainement grâce à son histoire, son style graphique et sa modernité que l’artiste s’offre aujourd’hui une version papier de Lore Olympus dans sa langue d’origine. En effet, en octobre prochain Lore Olympus sort son premier tome en version papier au prix de 17€90 au format broché et au prix de 23€99 au format relié. Ceci a aussi été possible grâce à la grande communauté des fans de Rachel Smythe. En effet, plus il y a de commentaires et de mentions « j’aime », plus un webtoon gagne en notoriété. Les fans de l’artiste, très actifs sur la plateforme, le sont aussi sur les réseaux sociaux où ils postent des dessins, des photos de leur cosplays et plein d’autres contenus.

Si Lore Olympus de Rachel Smythe se positionne en première place des webtoons les plus lus, True Beauty de l’artiste Yaongyi arrive juste derrière. En effet, dans cette histoire nous suivons le parcours mouvementé de Joo-Kyeong, Soo-Ho et de Seo-Joon. L’histoire nous plonge dans le quotidien pas souvent facile des influenceurs, des youtubeurs et des artistes de K-pop où se mêlent rivalité et espoirs brisés. Là aussi l’artiste aborde des thèmes comme les complexes liés à l’apparence, causés par les canons de beauté qu’impose la société, les violences physiques et morales et d’autres problématiques qui s’inscrivent dans l’air du temps. Cette histoire fait tellement parler d’elle qu’elle est adaptée en 2020 sur le petit écran, grâce au Studio Dragon avec l’acteur Cha Eun-Woo dans le rôle de Soo-Ho, Hwang In-Yeop dans le rôle Seo-Joon et l’actrice Moon Ga-Young dans le rôle de Joo-Kyeong. Le webtoon sera aussi adapté en version papier au format manga qui sortira en France en septembre prochain au prix de 14€95 avec une suite en prévision aux éditions Kbooks.

Là aussi, l’artiste peut compter sur ses nombreux fans qui lui ont permis de percer face aux nombreux artistes présents dans le catalogue Webtoon et qui la soutiennent sur les réseaux sociaux. 

Le webtoon est donc un genre en grande expansion dans le paysage littéraire, où il a su s’offrir une place chez les moins de 30 ans. Avec sa grande diversité il ne peut qu’évoluer et séduire les autres publics et peut-être un jour s’imposer. En effet, ce support sans limite qui utilise aussi bien les images fixes, les images animées et la musique ne peut que révolutionner le monde de la lecture numérique et nos habitudes de lecteur. Le webtoon sert aussi de tremplin pour les artistes qui peuvent se faire connaître et peut-être être publiés par de grandes maisons d’édition. Si la force du webtoon est son caractère numérique, il n’en reste pas moins un concurrent sérieux qui sait choisir avec brio ses artistes à publier.

Aurore DJIVDJIVIAN 

Sitographie consulté en ligne :

https://fr.yna.co.kr/view/AFR20201223003200884
https://www.franceinter.fr/culture/coree-webtoon-bande-dessinee
https://www.francetvinfo.fr/culture/bd/delcourt-lance-a-son-tour-sa-plateforme-de-webtoon-verytoon-pourquoi-les-editeurs-francais-misent-ils-sur-ce-phenomene-bd-venu-de-coree_4259269.html
https://www.lettresnumeriques.be/2021/04/02/les-meilleures-applications-pour-lire-des-webtoons-en-francais/
https://www.manga-news.com/index.php/report/Les-webtoons-le-nouveau-phenomene-de-la-Bande-Dessinee
https://boutique-kpop.fr/blogs/kpop-coree/15-meilleurs-webtoons
https://www.clipstudio.net/comment-dessiner/archives/160800
https://www.delitoon.com/?gclid=CjwKCAjwr56IBhAvEiwA1fuqGgId3w2WOswYFeXjAQAUOWpp4cTyEFxk9lpTqiGzX_PPv2yyOuYWEhoC-K4QAvD_BwE
https://www.verytoon.com/
https://www.webtoons.com/fr/
https://www.allskreen.fr/
https://www.webtoonfactory.com/fr/accueil/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search